Postuler

Actualités

L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DANS L’ASSURANCE

21 janvier 2019

Si les technologies de base de l’Intelligence Artificielle existent depuis plusieurs décennies, ce n’est que depuis environ dix ans que l’intérêt des différentes sphères de la société s’est accéléré pour l’IA et ses applications potentielles

L’avènement du Big Data a profondément contribué à cette évolution, avec un accroissement exponentiel de la capacité à collecter et traiter des volumes de données considérables, des capacités de calcul, de stockage, de connectivité, etc. On assiste donc aujourd’hui à une explosion des investissements dans l’IA à l’échelle mondiale et du nombre d’entreprises de tous secteurs confondus, utilisant ces technologies.

Pour le secteur de l’assurance et des services financiers, disposant de volumes de données particulièrement importants, il est probable que l’IA permettra de délivrer des résultats significatifs dans l’amélioration de la relation client : nouvelles informations clients, personnalisation accrue des garanties, services et tarifs, amélioration de l’expérience, etc. Mais l’enjeu va bien au-delà de la personnalisation de l’offre et de la satisfaction client. L’adoption de ces nouvelles technologies pourrait impacter l’ensemble de la chaîne de valeur des acteurs du secteur et ainsi conduire à réaliser un bond qualitatif sans précédent, notamment sur l’efficacité des processus existants (optimisation des coûts de gestion, diminution du risque d’erreur, meilleure détection des fraudes …). Au-delà, elle pourrait être une formidable opportunité d’envisager des business models disruptifs à travers la couverture de nouveaux risques et la proposition de nouveaux services.

Un bouleversement potentiel dont il est nécessaire d’appréhender suffisamment tôt les contours afin de mieux anticiper et comprendre les opportunités mais aussi les risques associés à une telle mutation.

C’est cette analyse qui a guidé les travaux du Comité Scientifique du CercleLAB en association avec Ares & Co.

Durant ses travaux, le Comité s’est attaché à porter un regard objectif sur les applications concrètes potentielles des technologies d’Intelligence Artificielle dans le domaine de l’assurance. Le compte-rendu des travaux se présente ainsi sous la forme d’une étude qui :

  • dresse, dans un premier temps, un panorama des investissements, des évolutions technologiques majeures mais aussi des risques liés à la mise en œuvre de ces technologies,
  • propose un ensemble de pistes de réflexion permettant de définir en quoi l’IA peut constituer un puissant levier de développement et de transformation pour un métier aussi complexe que l’assurance.

Les analyses réalisées présentent ainsi avec granularité et exhaustivité :

  • les différentes composantes de l’IA et leurs contenus technologiques,
  • des solutions déjà mises en œuvre à l’échelle mondiale,
  • les risques, sur un plan technique, humain et sociétal
  • la recherche d’impacts sur chacune des étapes de la chaîne de valeur assurantielle.

L’étude s’est attachée à systématiquement étayer ses conclusions d’exemples concrets et d’observations de solutions implémentées ou en cours de développement.

Enfin, à travers sa dimension pédagogique, l’étude vise à partager les méthodes et facteurs clés de succès, permettant une application optimale de ces technologies par les professionnels de l’assurance et propose des solutions présentant une maturité suffisante pour trouver une application concrète dans un horizon de trois à cinq ans.

Pour récupérer l’étude, merci d’écrire à contact@aresandco.com